Conférence : Vivre dans l’espace aujourd’hui et demain

Date/heure : jeu 10/03/2016 - 19:30 à 22:00
Emplacement : Planétarium
Catégories : Conférence


Jean-Francois_Clervoy

Ce jeudi 10 mars, le 5e français à être allé dans l’espace (sur les 9 sélectionnés pour leurs compétences), revient dans sa région natale et pousse les portes du planétarium d’Epinal pour nous faire partager son expérience…

« L’espace d’hier », pour qui les différentes nations se sont vouées une lutte acharnée, symbolisait la maîtrise et la domination du monde. Toute une génération n’a cessé d’observer le ciel avec passion et angoisse car celui qui gagnerait l’espace imposerait sa puissance sur l’ensemble de l’humanité.

Face aux enjeux exigés par cette course pour « dominer le monde », un développement technologique s’est mis en marche. Il a entraîné l’Homme à se dépasser, tant humainement que technologiquement.

Grâce à ces pionniers du spatial, le bond effectué par la technologie pour permettre la symbiose de l’Homme et de l’espace a ouvert de nouvelles perspectives. Pour permettre des projets à long terme dans l’espace, les nations ont rapidement compris qu’à rester dans l’individualisme et le conflit, elles ne parviendraient à rien. C’est alors qu’une immense coopération internationale a vu le jour. Dans l’espace, pas de conflits ou de frontières, seulement des Hommes, avec des connaissances et des compétences à partager, à mettre en commun. C’est ce rapprochement qui a permis la poursuite de l’exploration spatiale et son évolution jusqu’à aujourd’hui.

 

Aujourd’hui, l’héritage de l’ère spatiale se transmet au travers des évolutions technologiques et médicales : par exemple, le besoin d’alléger les cargaisons a incité à la miniaturisation des composants électroniques.

Notre confort quotidien est emplis des échos de la technologie et des compétences des hommes et femmes travaillant pour le spatial.

Des objets, des concepts et des outils pour lesquels nos parents et nos grands-parents osaient à peine rêver sont à présents au service de nos sociétés et pour certains font même partis d’un « nécessaire » qu’il serait difficile d’abandonner.

 

L’espace de demain… comment envisageons-nous d’aborder notre avenir dans l’espace ? Des bases lunaires ? Une mission sur Mars ? L’exploitation des ressources qui nous manquent sur Terre ailleurs dans l’espace ? Jusqu’où pouvons-nous rêver l’espace de demain ?

 

A l’issue de son entretien, Jean-François CLERVOY dédicacera son dernier livre : « Histoire de la conquête spatiale » aux éditions Vuibert.

 

Jean-François CLERVOY… ce nom ne vous dit rien ?

Laissez-moi vous le présenter !

 

Jean-François CLERVOY est né le 19 novembre 1958 à Longeville-Lès-Metz. Il obtient son baccalauréat en 1976 au lycée militaire de St Cyr l’école. Il est ensuite diplômé de l’Ecole Polytechnique de Paris en 1981 et de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace en 1983. En 1987 il obtient son brevet d’ingénieur Navigant d’Essai de l’Ecole du Personnel Navigant d’Essai et de Réception à Istres.

 

De 1983 à 1987 : il enseigne le traitement du signal et la mécanique générale à l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace de Toulouse.

 

En 1985 : il est sélectionné pour faire partie du 2e groupe d’astronaute français.

 

En 1991 : il s’entraîne à la Cité des Etoiles près de Moscou sur les systèmes de vaisseaux russes Soyouz et Mir.

 

En 1992 : il intègre le corps des astronautes de l’ESA au Centre des Astronautes Européens (EAC) à Cologne en Allemagne.

 

En Août 1992 : Jean-François CLERVOY est détaché par l’ESA auprès du bureau des astronautes du Johnson Space Center de la NASA à Houston aux Etats-Unis, afin d’obtenir sa qualification de spécialiste de mission pour la Navette spatiale.

De 2001 à 2008 : il est nommé astronaute de marque du projet ESA de ravitailleur spatial ATV (Automated Transfer Vehicle) aux Mureaux.

De 2006 à 2011 : Jean-François. CLERVOY est aussi le Président Directeur Général de Novespace, la filiale du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) en charge des vols paraboliques sur l’A310 ZERO-G basé à Bordeaux-Mérignac.

Jean-François CLERVOY a volé deux fois à bord de la navette spatiale Atlantis puis une troisième fois à bord de Discovery et totalise 675 heures dans l’espace :

  • STS-66 du 3 au 14 novembre 1994. Il passe 262 heures et 34 minutes en vol et réalise 175 orbites terrestres.

 

  • STS-84 du 15 au 24 mai 1997 est la sixième mission de rendez-vous et d’amarrage de la Navette spatiale à la station russe Mir. Il passe 221 heures et 20 minutes en vol et réalise 144 orbites terrestres.

 

  • STS-103 du 19 au 27 décembre 1999 a pour objectif principal de réparer le télescope spatial Hubble, mis en sommeil après une succession de pannes des gyroscopes nécessaires au pointage fin. Il passe 191 heures et 11 minutes en vol et réalise 120 orbites terrestres.

 

Il est :

            – Membre de l’Association des Explorateurs de l’Espace (ASE).

            – Membre d’honneur de l’Association Aéronautique et Astronautique de France (AAAF).

            – Membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace (ANAE).

            – Membre de l’Académie Internationale d’Astronautique (IAA).

            – Membre de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics (AIAA).

            – Ambassadeur du Réseau Océan Mondial.

            – Parrain de l’association de sensibilisation et de préservation de l’environnement marin « te mana o te mana » en Polynésie française.

            – Le représentant de l’ESA pour le projet SeaOrbiter d’exploration des océans.

Il a obtenu également les distinctions suivantes:

– Officier de la Légion d’honneur

– Chevalier de l’ordre national du Mérite

– Trois « Space Flight Medals » de la NASA

– Deux « Exceptional Service Medals » de la NASA

– Médaille de l’Aéronautique

– Diplômes « Komarov » et « Koroliev » de la Fédération aéronautique internationale

Jean François CLERVOY est aussi auteur (ou co-auteurs) de plusieurs livres :

« Histoire(s) d’Espace » relatant sa troisième mission vers le télescope spatial Hubble.

« Voler en apesanteur » et « Embarquer dès demain pour l’espace » (Ed.Vuibert),

« Dans les bars des bouts du monde » et « La Diva, le Président et autres face-à-face » (Ed. L’Elocoquent),

« Vox confidential » (Ed. Michel Lafon),

« Histoire de la conquête spatiale » (Ed, Vuibert).

 

Enfin, il est également l’inventeur d’un concept de fonction temporelle et d’affichage digital d’une montre spatiale de poignet la : « Speedmaster Skywalker X-33 ».

 

Entrée gratuite !

Attention : Places limitées pour vous inscrire : ici



Calendrier

<< Nov 2017 >>
lmmjvsd
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3